WebMatrix : découverte et prise en main d'un outil de développement Web gratuit, "tout-en-un"

Vous découvrirez au travers de cet article le nouvel environnement de développement Web gratuit et léger WebMatrix, à partir d'exemples simples, nous allons progressivement prendre en main la plate-forme et explorer un ensemble riche d'outils qu'elle met à notre disposition.

4 commentaires Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Introduction

WebMatrix est un environnement de développement Web robuste, léger (15 Mo), efficace et surtout gratuit développé par Microsoft. Il permet aux développeurs Web de créer et gérer des applications Web sur la plate-forme Windows, tout en restant compatible avec les produits Microsoft Visual Studio, SQL Server ou encore PHP sur Windows.

WebMatrix est un outil de développement unique : il vous donne la possibilité d'écrire, modifier et publier des sites Web avec une facilité déconcertante et prend à la fois en charge les langages ASP.NET et PHP, et intègre également la coloration syntaxique et l'IntelliSence pour ces langages.

L'outil est spécialement adapté pour les étudiants, les débutants et les personnes cherchant une solution simple et facile permettant la création d'un site Web sans toute fois avoir besoin de maîtriser l'architecture complexe des technologies Web .NET. WebMatrix minimise le nombre de concepts qu'un débutant en développement a besoin de savoir pour mettre sur pied des sites Web simples.

Vous découvrirez, tout au long de cet article, l'outil de développement Web WebMatrix, ses richesses graphiques et fonctionnelles. Cet article permettra également une prise en main de l'environnement pour créer un site ASP.NET simple pouvant consommer les données d'une base de données SQL Server Compact et pour créer et exécuter un site Web PHP.

II. Description de WebMatrix

WebMatrix regroupe au sein d'un seul outil, les plates-formes et ressources dont les développeurs ont besoin pour créer, exécuter et publier rapidement un site Web à savoir :

  • le serveur Web IIS 7 Express, qui est un serveur Web léger simple à installer, pouvant fonctionner avec toutes les versions de Windows et totalement compatible avec IIS 7 ;
  • SQL Server Compact Edition 4.0, qui est un gestionnaire de base de données léger, gratuit et simple d'utilisation pouvant être embarqué dans vos applications ASP.NET et migré facilement vers SQL Server ;
  • une galerie Web pouvant se connecter au « Web Application Gallery » de Microsoft pour proposer aux développeurs une vaste collection de CMS et applications open source populaires comme WordPress, Dupral, Joomla ou encore DotNetNuke, pouvant être installés, édités et publiés directement à partir de WebMatrix ;
  • Web Deploy permet d'automatiser le déploiement et la mise à jour des applications sur serveurs ou chez un hébergeur ;
  • et enfin un éditeur léger qui prend en charge les langages HTML, HTML5, CSS, ASP.NET et PHP. On note également la prise en charge du Framework Web de Microsoft ASP.NET MVC ainsi que le support du nouveau moteur de vues Razor.

III. Installation de WebMatrix

Pour installer WebMatrix, vous pouvez utiliser le Web Platform Installer 3.0 (WPI) qui est téléchargeable gratuitement sur le site de Microsoft. Le lien est fourni en fin d'article.

Sur la page de téléchargement du WPI, cliquez sur Installer maintenant, ensuite sur Exécuter et enfin sur Installer.

Image non disponible

Une fenêtre comportant la liste des applications, produits et composants tierces requis s'affiche. Cliquez sur j'accepte pour lancer l'installation de WebMatrix et des composants liés.

Image non disponible

IV. Démarrage de WebMatrix

Après avoir installé WebMatrix, vous pouvez lancer l'application à partir du menu démarrer -> Tous les programmes -> Microsoft WebMatrix -> Microsoft WebMatrix.

Dès que le chargement de l'application sera achevé, WebMatrix vous proposera un ensemble d'options vous permettant de créer ou accéder rapidement à un site Web.

Image non disponible

Par défaut l'éditeur vous propose les choix suivants :

  • Mes Sites, pour accéder rapidement à vos sites Web existants et les modifier avec WebMatrix ;
  • Site à partir de la galerie Web, qui vous donne un accès direct à une large gamme de CMS et applications Web open source (DotNetNuke, Dupral, Joomla, WorldPress…), pouvant être téléchargés, personnalisés et publiés sans quitter l'éditeur. Pour avoir accès à cette option, vous devez au préalable avoir installé le Web Platform installer et WebDeploy ;
  • Site à partir du modèle, qui permet de créer un site Web basé sur un modèle prédéfini, ceci permet d'inclure des fichiers et pages Web ayant une certaine structure de base en fonction des différents choix disponibles ;
  • Site à partir du dossier, qui permet d'ouvrir et éditer un site existant dans un dossier autre que celui dans lequel les sites Web sont par défaut créés avec WebMatrix.

V. Premier site Web avec WebMatrix

Maintenant que nous avons procédé à l'installation et au démarrage de WebMatrix, nous allons créer notre premier site Web basé sur un modèle existant.

Pour cela, dans la fenêtre de "Démarrage rapide", cliquez sur l'option "Site à partir du modèle".

Le programme affiche une liste des différents modèles de site Web disponibles par défaut (Site vide, Site de démarrage, Pâtisserie, Galerie de photos …).

Image non disponible

Sélectionnez le modèle "Site Vide", et dans la zone nom du site, renseignez le nom de votre site Web.

Pour cet exemple introductif, nous allons donner comme nom " MonSiteTest " à notre premier site Web avec WebMatrix.

Ensuite cliquez sur le bouton OK pour procéder à la création du site.

Le programme crée le nouveau site et l'affiche dans l'espace de travail de WebMatrix.

V-A. Description de l'espace de travail

Avant de continuer, nous allons présenter brièvement l'interface utilisateur de WebMatrix qui - il faut le dire - est très ergonomique.

WebMatrix vous propose une interface riche mettant à votre disposition tous les outils dont vous avez besoin pour la création et la publication de votre site Web.

Image non disponible

L'interface utilisateur est composée de quatre zones importantes, à savoir : la barre d'outils (1), le panel de navigation (2), le panel de sélection d'espace de travail (3) et la zone de travail (4).

  1. La barre d'outils: elle contient un ruban "Accueil" façon office 2007 ou 2010. Ce ruban contient les commandes permettant de paramétrer le site (Mes sites, publier un site, exécuter, arrêter…) ;
  2. Le panel de navigation : ce panel vous permet de naviguer entre les différentes options disponibles et sélectionner ce qui doit être affiché dans la zone de travail ;
  3. Le panel de sélection d'espace de travail : cette zone permet de sélectionner l'espace de travail (Site, Fichiers, Base de donnes, Rapports). En fonction de ce que vous avez sélectionné dans cette zone, les éléments du ruban, du panel de navigation et de la zone de travail sont automatiquement remplacés par ceux adaptés à votre choix ;
  4. La zone de travail : cette zone est celle ou sont affichés les rapports, la zone d'édition des fichiers, de paramétrage du site…

V-B. Création d'une première page Web

Dans le panel de sélection d'espace de travail, sélectionnez l'espace de travail "Fichiers" (cet espace vous permet de créer des fichiers et dossiers de votre site Web).

L'espace de travail fichier vous présente la structure des fichiers existants dans votre site dans le panel de navigation.

Image non disponible

Dans le ruban de la boite d'outils, cliquez sur "nouveau", ensuite sur "nouveau fichier" pour procéder à la création d'un nouveau fichier dans notre site.

Image non disponible

WebMatrix vous affiche une liste des types de fichiers disponibles.

Image non disponible

Comme vous pouvez le constater, WebMatrix vous propose plusieurs types de fichiers (html, css, cshtml, vbhtml, php…) qui sont pris en charge par l'éditeur.

Pour notre exemple nous allons utiliser un fichier avec l'extension .CSHTML. Sélectionnez donc dans la liste des fichiers le fichier de type .cshtml et donnez comme nom à votre fichier index.cshtml et cliquez sur OK.

Le fichier index.cshtml est créé avec les lignes de code suivantes par défaut :

Image non disponible

V-C. Qu'est-ce qu'un fichier de type CSHTML ?

Les fichiers de type cshtml sont des pages Web ASP.NET pouvant contenir du code HTML, JavaScript et CSS tout comme une page HTML normale, sauf qu'ils reposent sur le nouveau moteur de vues Razor et peuvent de ce fait avoir du contenu dynamique.

Les fichiers avec l'extension .vbhtml utilisent également le modèle de vues Razor.

Nous allons, à l'aide de l'éditeur de code de WebMatrix, ajouter quelques lignes de code pour afficher un message et la date du jour dans une page.

Image non disponible

Et à l'exécution on obtient ceci :

Image non disponible

Vous noterez certainement la syntaxe particulière au niveau de l'appel de la fonction Datetime.

 
Sélectionnez
@DateTime.Now

Que cela ne vous effraye pas, c'est juste la syntaxe - assez simple ile faut le dire - qu'introduit le nouveau moteur de vues Razor sur lequel repose notre page index.

Ce tutoriel ayant pour principal but de vous faire découvrir WebMatrix et non la syntaxe d'un langage ou d'un moteur de vues, je ne vais pas m'attarder sur la syntaxe de Razor bien que nous l'utilisions dans quelques exemples.

Pour ceux qui éprouvent des difficultés de compréhension de ce tutoriel à cause de cela, je les prie de bien vouloir se référer aux différents tutoriels sur le sujet disponibles sur Internet.

Je tiens quand même à noter que le moteur de vues Razor permet de simplifier énormément les vues en rendant fluide le processus de code et en permettant d'intégrer rapidement du code serveur dans des balises HTML.

VI. Utilisation d'une base de données SQL Server Compact

Passons maintenant à un exemple un peu plus complexe dans lequel nous allons manipuler dans une page Web, des informations provenant d'une base de données. La page que nous allons construire va simplement nous afficher une liste de clients à partir d'une base de données, et une autre page sera également créée pour y insérer des données.

Pour cet exemple, nous allons donc utiliser une base de données SQL Server Compact et la nouvelle syntaxe Razor.

WebMatrix embarque par défaut SQL Server Compact Edition 4.0, avec des outils d'administration de base vous permettant de créer une base de données, créer des tables, des colonnes, ajouter et afficher des données.

SQL Server Compact est particulièrement adapté pour les bases de données de petite taille, et rend la publication d'un site beaucoup plus simple, puisque tous les fichiers de base de données sont directement inclus dans le dossier de votre site Web.

VI-A. Création d'une nouvelle base de données

Revenons à notre exemple précédent (MonSiteTest), nous allons ajouter une base de données à notre site.

Pour créer une base de données avec WebMatrix, cliquez sur "Base de données" dans le panel de sélection d'espace de travail pour basculer dans la zone permettant la création et la gestion des bases de données.

Image non disponible

Cliquez ensuite sur ajouter une nouvelle base de données. Par défaut, un nouveau dossier App.data est automatiquement ajouté à votre site.

Dans le panel de navigation, un nouveau fichier de base de données (.mdf) est ajouté avec comme nom par défaut celui de votre site (bien évidement vous pouvez modifier ce nom).

Image non disponible

VI-B. Ajout d'une nouvelle table

Cliquez sur le bouton nouvelle table dans le ruban pour procéder à la création d'une nouvelle table devant contenir nos clients.

Cliquez ensuite sur nouvelle colonne et créez les différentes colonnes dont nous aurons besoin.

Dans la zone Propriété de la colonne, renseignez le nom, le type et la valeur par défaut.

Pour notre exemple vous allons créer les colonnes : Id de type int, auto-incrément ; Nom de type nvarchar ; Prenom de type nvarchar et Email de type nvarchar.

Pour définir le champ Id comme la clé primaire, dans la zone "Clé primaire ?" mettre le champ à " True " et de même pour définir que c'est un champ auto incrément, mettre dans la zone "Identité" le champ à " True " également.

Lorsque vous aurez terminé, vous aurez une table semblable à celle ci-dessous :

Image non disponible

Cliquez enfin sur l'icône enregistrer de la boite d'outils d'accès rapide, et renseignez le nom de la table et cliquez enfin sur OK.

Dans notre cas, on va donner le nom "clients" à la table.

Image non disponible

VI-C. Ajout des données dans la table

Dans le panel de navigation, sélectionnez la table "clients" et cliquez ensuite sur données dans la barre d'outils pour ajouter ou modifier des données dans la table "clients".

Insérez quelques éléments dans cette table comme l'illustre la capture ci-dessous :

Image non disponible

VI-D. Affichage des données dans une page Web

Maintenant que nous avons ajouté des données dans notre table "clients", voyons maintenant comment nous pouvons les afficher dans une page Web.

Dans notre site, nous allons ajouter une nouvelle page clients.cshtml. Pour ce cela, "Cliquez" sur Fichiers dans le panel de sélection d'espace de travail, ensuite sur nouveau dans la boite d'outils. Sélectionnez un fichier de type cshtml et dans la zone nom, saisissez "clients".

Juste avant la balise DOCTYPE, saisissez les lignes de code suivant :

 
Sélectionnez
@{
    var db = Database.Open("MonSiteTest");
    var sqlreq = "Select * from clients";
}

Le signe @ suivi par des accolades, désigne un bloc de code sur plusieurs lignes.

Database est une nouvelle classe qui fournit un ensemble de méthodes pouvant être facilement utilisées pour travailler avec les bases de données.

La méthode Open() établit automatiquement une connexion et ouvre la base de données dont le nom du fichier est passé en paramètre.

La seconde ligne de code est juste une requête pour la sélection des données dans la base de données.

Ensuite, dans le body, nous allons écrire le script pour lire les données dans la base de données et les afficher dans un tableau.

Pour cela, nous allons utiliser la méthode Query de la classe Database qui prend en paramètre la requête et retourne les champs de la table.

Nous allons également utiliser une boucle foreach pour lire les données dans une variable row et les afficher dans le tableau.

Le code complet de la page clients.chtml est le suivant :

 
Sélectionnez
@{
    var db = Database.Open("MonSiteTest");
    var sqlreq = "Select * from clients";
}

<!DOCTYPE html>
<html lang="en">
    <head>
        <meta charset="utf-8" />
        <title>Clients</title>
    </head>
    <body>
        <H1>Clients</H1>
        <table>
            <tr>
                <th>Nom</th>
                <th>Prénom</th>
                <th>E-mail</th>
           </tr>
           @foreach(var row in db.Query(sqlreq)){
            <tr>
                <td>@row[1]</td>
                <td>@row[2]</td>
                <td>@row[3]</td>

Et à l'exécution on obtient le résultat suivant :

Image non disponible

VI-E. Utilisation du WebGrid Helper pour afficher les données

Dans la section précédente, nous avons affiché les données dans une page en utilisant un tableau HTML. Cependant, il existe un moyen beaucoup plus simple d'afficher les données à l'aide d'un nouveau composant ASP.NET : le WebGrid Helper.

Le WebGrid Helper retourne un tableau HTML qui affiche les données d'une table. L'assistant prend en charge les options de mise en forme pour créer un moyen de parcourir les données, et pour laisser aux utilisateurs la latitude de trier en cliquant sur un titre de la colonne.

Pour utiliser ce composant, nous allons déclarer une nouvelle variable de type Webgrid comme suit :

 
Sélectionnez
var grid = new WebGrid(db.Query(sqlreq));

Le WebGrid prend en paramètre le résultat d'une instruction de sélection des données dans la BD.

La méthode @grid.GetHtml() sera par la suite utilisée dans le body pour retourner une représentation HTML de la grille(tableau HTML).

Le code complet est le suivant :

 
Sélectionnez
@{
    var db = Database.Open("MonSiteTest");
    var sqlreq = "Select * from clients";
    var grid = new WebGrid(db.Query(sqlreq));
    
}   
<!DOCTYPE html>

<html lang="en">
    <head>
        <meta charset="utf-8" />
        <title>Clients</title>
        <style type="text/css">
            table {border-collapse:  collapse;}
            td, th {border:  solid 1px; }
        </style>
    </head>
    <body>
        <h1>Clients</h1>
        @grid.GetHtml()
    </body>
</html>

Et à l'exécution, on obtient le résultat suivant :

Image non disponible

VI-E-1. Personnaliser un WebGrid

Le WebGrid Helper affiche par défaut toutes les colonnes retournées par la requête. Mais vous pouvez le personnaliser en spécifiant par exemple les données qui seront affichées et dans quel ordre, procéder aux formatages des données (à l'exemple des dates ou des valeurs monétaires).

La personnalisation du WebGrid est assez simple, il suffit juste lors de l'appel du Grid.GetHtml, de spécifier les colonnes à afficher, ainsi que le format de celles-ci.

 
Sélectionnez
@grid.GetHtml(
           columns: grid.Columns(
               grid.Column("Nom"),
               grid.Column("Prenom", "Prénom"),
               grid.Column("Email","Adresse mail", format:@<i>@item.Email</i>)
            )

Le code complet est le suivant :

 
Sélectionnez
@{
    var db = Database.Open("MonSiteTest");
    var sqlreq = "Select * from clients";
    var grid = new WebGrid(db.Query(sqlreq));
    
}   
<!DOCTYPE html>
<html lang="en">
    <head>
        <meta charset="utf-8" />
        <title>Clients</title>
        <style type="text/css">
            table {border-collapse:  collapse;}
            td, th {border:  solid 1px; }
        </style>
    </head>
    <body>
        <h1>Clients</h1>
          @grid.GetHtml(
           columns: grid.Columns(
               grid.Column("Nom"),
               grid.Column("Prenom", "Prénom"),
               grid.Column("Email","Adresse mail", format:@<i>@item.Email</i>)
            )
     )
    </body>
</html>

Et à la compilation on obtient le résultat suivant :

Image non disponible

VI-E-2. Paginer un WebGrid Helper

Dans le cas où vous avez plusieurs éléments enregistrés dans la base de données, il est possible avec le WebGrid de définir le nombre de lignes qui seront affichées dans la grille.

Pour cela, il suffit de surcharger le constructeur du WebGrid en spécifiant la colonne qui sera utilisée pour le tri et le nombre d'éléments à afficher par page.

 
Sélectionnez
var grid = new WebGrid(source: db.Query(sqlreq),
                           defaultSort: "Nom",
                           rowsPerPage: 3) ;

Le code complet est le suivant :

 
Sélectionnez
@{
    var db = Database.Open("MonSiteTest");
    var sqlreq = "Select * from clients";
    var grid = new WebGrid(source: db.Query(sqlreq),
                           defaultSort: "Nom",
                           rowsPerPage: 3) ;
}   
<!DOCTYPE html>
<html lang="en">
    <head>
        <meta charset="utf-8" />
        <title>Clients</title>
        <style type="text/css">
            table {border-collapse:  collapse;}
            td, th {border:  solid 1px; }
        </style>
    </head>
    <body>
        <h1>Clients</h1>
          @grid.GetHtml(
           columns: grid.Columns(
               grid.Column("Nom"),
               grid.Column("Prenom", "Prénom"),
               grid.Column("Email","Adresse mail", format:@<i>@item.Email</i>)
            )
     )
    </body>
</html>

Et à la compilation on obtient le résultat suivant :

Image non disponible

VI-F. Insertion des données à partir d'un formulaire

Dans cette partie, nous verrons comment insérer les données à partir d'une page Web dans une table de notre base de données SQL Server Compact.

Pour cela, dans notre site, nous allons ajouter une nouvelle page nommée InsertClients.chtml.

Dans cette page, nous allons ajouter trois zones de saisie pour enregistrer les éléments sur les clients et un script pour vérifier que les données ont été bien saisies.

Après vérification de la saisie, les données seront ensuite enregistrées dans la table clients et l'utilisateur sera automatiquement redirigé vers la page clients.cshtml mise à jour.

La méthode .Execute() de la classe Database sera utilisée pour l'insertion des données dans la base de données.

La méthode ModelState.AddError de la classe ModelState sera utilisée pour notifier à la vue qu'il y'a une erreur sur un champ du formulaire.

Le code complet de la page InsertClient.cshtml est le suivant (après avoir validé un nouvel enregistrement sans avoir spécifié le champ "Adresse mail") :

 
Sélectionnez
<!DOCTYPE html>
@{
    var db = Database.Open("MonSiteTest");
    var Nom = Request["Nom"];
    var Prenom = Request["Prenom"];
    var Email = Request["Email"];

    if (IsPost) {

       //vérification du nom
        Nom = Request["Nom"];
        if (Nom.IsEmpty()) {
           ModelState.AddError("Nom", "Le nom est obligatoire.");
        }

        //vérification du prénom 
        Prenom = Request["Prenom"];
        if (Prenom.IsEmpty()) {
          ModelState.AddError("Prenom",
                "Le prénom est obligatoire.");
         }

         //vérification de l'adresse mail
        Email = Request["Email"];
        if (Email.IsEmpty()) {
          ModelState.AddError("Email", "L'adresse mail est obligatoire.");
        }

        if(ModelState.IsValid) {
            var sqlreq = "INSERT INTO clients (Nom, Prenom, Email) " +
                "VALUES (@0, @1, @2)";
            db.Execute(sqlreq, Nom, Prenom, Email);
            // Display the page that lists products.
            Response.Redirect(@Href("~/Clients"));
        }
    }
}

<html>
<head>
   <title>Enregistrement client</title>
   <style type="text/css">
      label {float:left; width: 8em; text-align: right;
               margin-right: 0.5em;}
      fieldset {padding: 1em; border: 1px solid; width: 35em;}
      legend {padding: 2px 4px; border: 1px solid; font-weight:bold;}
      .validation-summary-errors {font-weight:bold; color:red; font-size: 11pt;}
   </style>
</head>
<body>
   <h1>Enregistrement d'un nouveau client</h1>

   @Html.ValidationSummary("Erreur lors de l'opération:")

   <form method="post" action="">
       <fieldset>
           <legend>Nouveau client</legend>
           <div>
               <label>Nom:</label>
               <input name="Nom" type="text" size="50" value="@Nom" />
           </div>
           <div>
               <label>Prénom:</label>
               <input name="Prenom" type="text" size="50" value="@Prenom" />
           </div>
           <div>
               <label>Adresse mail:</label>
               <input name="Email" type="text" size="50" value="@Email" />
           </div>
           <div>
               <label>&nbsp;</label>
               <input type="submit" value="Enregistrer" class="submit" />
           </div>
       </fieldset>

   </form>
</body>
</html>

Et à la compilation, vous obtenez le résultat suivant :

Image non disponible

VII. WebMatrix et PHP

Comme nous l'avons déjà mentionné plus haut, WebMatrix prend complètement en charge et intègre un éditeur de code avec coloration syntaxique pour le langage PHP. Vous avez la possibilité avec l'éditeur de créer et exécuter des sites Web PHP où de modifier les applications Web existantes dans la Gallery d'applications.

Dans cette section, nous verrons comment créer une application PHP, configurer automatiquement PHP avec le serveur IIS express à partir de WebMatrix et exécuter un site Web.

Pour cela, créez une nouvelle application avec pour nom FirstPHPSite.

Dans le panel de sélection d'espace de travail, cliquez sur site, ensuite dans le panel de navigation sur paramètres et dans la zone de travail, dans l'espace "Paramètres PHP", cochez la zone "Activer PHP".

Image non disponible

WebMatrix affiche automatiquement les versions de PHP qui sont prises en charge en vous donnant la possibilité de les installer si n'est pas encore fait.

Image non disponible

Après sélection de la version que vous souhaitez utiliser, le programme procède automatiquement au téléchargement de celui-ci et des composants requis.

Image non disponible

La version de PHP téléchargée est celle recommandée pour l'exécution de PHP sur Windows via la prise en charge FastCGI fournie dans IIS.

Lorsque le téléchargement est achevé, vous aurez la fenêtre suivante :

Image non disponible

Pendant cette opération, WebMatrix procède à une configuration automatique d'IIS Express pour que celui-ci puisse exécuter votre site Web PHP.

Maintenant nous allons ajouter une page index.php à notre site.

Dans le panel de sélection d'espace de travail, cliquez sur fichier et ensuite sur nouveau fichier dans la barre d'outils, puis sur nouveau.

Dans la fenêtre de sélection du type de fichier, sélectionnez le type PHP et donnez au fichier le nom index.php.

Image non disponible

Ajoutez les lignes de code suivantes à ce fichier :

 
Sélectionnez
<!DOCTYPE html>
<html lang="en">
    <head>
        <meta charset="utf-8" />
        <title></title>
    </head>
    <body>
        <?php
        phpinfo();
        ?>
    </body>
</html>

Et à la compilation vous obtenez le résultat suivant :

Image non disponible

Maintenant vous pouvez commencer à écrire vos applications PHP à l'aide de WebMatrix.

VIII. Conclusion partielle

Avec cette version de WebMatrix, vous avez à votre disposition un environnement de développement Web mature, riche en fonctionnalités et très facile d'utilisation. Que vous soyez étudiant, débutant en développement ou que vous souhaitiez mettre sur pied de simples sites Web, WebMatrix est fait pour vous. Avec un minimum de connaissance en développement .NET, il vous offre la possibilité de créer des sites Web riches.

IX. Liens

X. Remerciements

Je tiens à remercier ram-0000 pour sa relecture et correction orthographique.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2011 Hinault Romaric DONFACK. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.